You are currently viewing Se mettre à la sculpture bois : conseils aux débutants

Se mettre à la sculpture bois : conseils aux débutants

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :41 min de lecture

Cet article contient des liens affiliés.

Vouloir commencer à sculpter du bois quand on n’y connaît pas grand chose au début est à la fois fascinant et en même temps un peu laborieux. Fascinant car quand la passion du bois vous pique, généralement elle ne vous lâche pas. L’arbre est un mystère. Son bois distille une beauté qui, à travers les siècles, ne se démode pas. Mais un peu laborieux aussi car il est souvent difficile de s’y retrouver au départ dans les choix à faire : choix de sculpture, choix d’outils, de ressources pour apprendre.

Pour commencer la sculpture le mieux est de savoir quelle type de sculpture on souhaite pratiquer. Il faut alors choisir son type d’apprentissage et ses outils. En fonction du style de sculpture choisi, les ressources pédagogiques et les outils ne seront pas forcément les mêmes et leur coût pourra varier de manière importante.

Cet article est là pour vous guider le mieux possible dans ce processus. J’ai essayé d’y réunir, dans un format rapide à lire, les étapes et points essentiels à connaître avant de vous lancer à sculpter vos premiers copeaux.

Sommaire

Quels sont les différents styles de sculpture ?
Quels sont les outils pour commencer la sculpture sur bois ?
Comment apprendre la sculpture ?
Quels outils acheter quand on débute ?

Quels sont les différents styles de sculpture ?

La sculpture est une activité aux multiples facettes. Selon votre personnalité, votre style de vie et votre notion de ce qui est beau et ce qui ne l’est pas, certaines « branches » de la sculpture vous attireront plus que d’autres. Il est important quand on débute de choisir le style de sculpture que l’on souhaite pratiquer. Les outils, le budget et l’environnement de sculpture ne seront bien souvent pas du tout les mêmes en fonction du style choisi.

Certaines pratiques relèvent de l’artisanat, d’autres de l’art. Entre sculpter une cuillère au fond des bois et peaufiner un bas-relief dans son atelier, il y a une approche radicalement différente de la pratique : pas les mêmes outils, pas le même support, pas la même gestuelle. Et pourtant les deux sont bien de la sculpture. Les deux peuvent même être appréciés par les mêmes personnes. Je suis de ceux-là.

Vous trouverez ici une liste des différentes approches en sculpture. Elle ne prétend pas à l’exhaustivité mais elle devrait, je l’espère, vous permettre d’avoir une meilleure idée de la large palette des esthétiques et des techniques qui existe dans le domaine de la sculpture.

En choisissant parmi ces approches celle qui vous attire le plus, au moins dans un premier temps, vous avancez dans la première étape essentielle de vos débuts en sculpture sur bois : se focaliser sur un type de sculpture, sur une technique. Une fois les bases acquises dans un domaine, vous pourrez d’autant plus facilement en explorer d’autres.

Au couteau : la sculpture de figurines et statuettes (personnages, animaux, bâtons)

Au couteau : la sculpture par entailles / gravure

En bois vert (hache et couteaux) : la sculpture de cuillères et ustensiles



En bois vert : la sculpture de boîtes, bols et saladiers

La sculpture ornementale : bas-relief, haut-relief

La sculpture ornementale : ronde bosse

Mon conseil : rester humble et sculpter de petites choses et des choses simples au départ. La sculpture au couteau et la sculpture en bas-relief sont les deux meilleures portes d’entrée dans le monde de la sculpture. Elles sont très créatives et facilement accessibles pour le débutant, autant d’un point de vue technique que financier. Elles permettent, chacune à leur manière, de développer de bonnes bases pour de futures explorations plus ambitieuses. Cela vous permettra de commencer à comprendre le matériau bois, le maniement des outils et le processus de sculpture plus rapidement et à un budget plus abordable.


Quels sont les outils pour commencer la sculpture sur bois ?

SCULPTUREOUTILSSUPPORTENVIRONNEMENTBUDGET Initial (par la suite)
AU COUTEAU
Figurines
– Au départ : 1 couteau de sculpture
– Par la suite : 1 autre couteau de sculpture et 1 burin de paume (pour les détails)
Voir l’article détaillé : Couteau de sculpture : lequel choisir quand on débute ?
Aucun car on sculpte « dans la main »Pratique intérieure ou extérieure selon les préférences de chacun
Très faible encombrement de l’outillage.
Utilisation nomade possible (rando, fourgon)
Silencieux
20€ (50€)
AU COUTEAU Entailles/Gravure– Au départ : 1 couteau de sculpture
– Par la suite : 1 ou 2 couteaux supplémentaires de formes différentes
Voir l’article détaillé : Couteau de sculpture : lequel choisir quand on débute ?
Votre table de cuisine ou votre bureau suffitPratique Intérieure
Pratique extérieure possible sur table
Très faible encombrement de l’outillage
Utilisation nomade possible (rando, fourgon)
Silencieux
20€
(50€)
DE BOIS VERT
Cuillères/Ustensiles
– Au départ : une hachette de sculpture, une scie et deux couteaux (dont un croche)
– Par la suite : 1 couteau croche à la courbure plus ouverte
Voir l’article détaillé : Couteau de sculpture : lequel choisir quand on débute ?
Un petit billot de sculpture (partie à la hache)
Aucun support pour la partie au couteau (sculpture « dans la main »)
Pratique extérieure courante et souvent recherchée (un peu de bruits d’impacts à la hache)
Possible à l’intérieur (attention aux bruits d’impact à la hache en appartement)
Encombrement limité (quelques outils + petit billot)
Utilisation nomade possible (rando/fourgon)
100€
(40€)
DE BOIS VERT
Bols/Saladiers
– Au départ : une scie, un coin à fendre, une massette, une hachette de sculpture, deux gouges larges coudées, une plane, deux couteaux (dont un croche)
– Par la suite : une ou deux autres gouges larges coudées, une herminette creuse à long manche et/ou une à manche court, une petite tronçonneuse
Voir l’article : « Comment sculpter une tasse en bois ? La kuksa scandinave »
Un établi de sabotier ou un banc de sculpteurEn extérieur
En atelier ou garage
Un peu de bruit (bruits d’impacts de la hache et de l’herminette)
Utilisation sédentaire principalement
200€
(400€)
ORNEMENTALE
Bas-relief / Haut-relief /
Au départ : 8 gouges (1 burin, 1 fermoir droit, 1 néron, 2 gouges méplates n°3 (large et étroite), 2 gouges creuses n°7 (large et étroite), 1 gouge demi-creuse n°5)
Par la suite : En fonction des besoins, gouges supplémentaires (variations pratiquement infinies), quelques fermoirs et un ou deux burins supplémentaires, maillet (léger).
Voir l’article : Choisir ses gouges quand on débute en sculpture bois ?
Sur table ou bureau avec un dispositif de maintien bricolé soi-même
Ou sur établi
En intérieur
Silencieux
Faible encombrement des outils au départ
Utilisation sédentaire généralement en atelier
250€
(200 à 300€)
ORNEMENTALE Ronde Bosse– Au départ : une dizaine de gouges notamment des larges, un maillet de sculpteur (lourd), une tronçonneuse avec guide et chaîne « sculpture » pour les grands ronde bosse ou une scie à ruban pour du ronde bosse plus petit.
– Par la suite : en fonction des besoins plus de gouges, burins et fermoirs.
Un établi de sculpteur
Idéalement un étau de sculpture.
Aucun support en partant d’un tronc simplement mis debout.
En intérieur
En extérieur à la tronçonneuse
Bruyant (beaucoup de bruits d’impacts au maillet lourd) voire très bruyant (tronçonneuse)
Utilisation sédentaire généralement en atelier
600€
(400€)

Mon conseil : acheter le minimum d’outils au départ. En développant vos aptitudes sur un nombre réduit d’outils, vous aurez progressivement une idée beaucoup plus précise de ce dont vous avez réellement besoin. Votre portefeuille ne s’en portera que mieux.


Comment apprendre la sculpture ?

Pour apprendre à sculpter le bois, on a le choix entre deux solutions : apprendre seul ou être initié par un sculpteur expérimenté. Des livres pédagogiques et des cours en ligne aident grandement pour la première solution. Pour la seconde, il faut participer à un stage organisé par un sculpteur.

Vous pouvez ainsi opter pour l’une ou l’autre solution, ou les cumuler bien sûr. C’est une question de choix et de budget mais aussi de personnalité. Certaines personnes apprennent assez facilement par elles-mêmes, d’autres préfèrent l’aide d’un expert à leur côté, au moins au démarrage.

La première méthode demande souvent plus de patience et de résistance à la frustration car elle laisse une plus large place aux essais et erreurs, même si, avec certains cours en ligne notamment, la probabilité de commencer avec de bonnes bases est aujourd’hui optimisée.

La deuxième méthode permet d’accéder plus rapidement à des conseils individualisés mais n’est pas toujours possible, pour des raisons de disponibilité géographique ou simplement de budget.

Les meilleurs livres pour débutants en sculpture bois

Les livres sont un bon support pour une première approche des bases de la sculpture. On y découvre les outils, leur affûtage et quelques objets ou projets y sont généralement décrits.

De mon point de vue, les trois livres suivants sont les meilleures références en français pour l’initiation respectivement au bas-relief ornemental, à la sculpture à la hache et au couteau et la gravure au couteau et à la gouge :

  • Manuel de sculpture sur bois : Technologie et initiation – Jean-Paul Gomérieux – Editions Vial
    • Points forts :
      • Ouvrage de référence sur la sculpture ornementale européenne
      • Présentation claire et détaillée des outils et du matériau bois
      • Description très précise des étapes de réalisation de trois bas-reliefs pour débutant.
      • Les illustrations sont nombreuses et claires
      • L’affûtage des outils y est aussi décrit de manière précise
      • La qualité de l’édition est excellente : papier glacé épais, reliure solide de grande qualité
    • Points faibles :
      • Le ton et la présentation de l’ouvrage sont un peu trop académiques de mon point de vue.
      • Les illustrations, toutes effectuées par ordinateur sont trop lisses et sans beaucoup de vie.
      • Les sujets proposés sont « vieillots » (dans le style typique de la sculpture ornementale traditionnelle).
      • Le prix de l’ouvrage, reflétant sa grande qualité d’édition, est relativement élevé.

  • Le bois : l’art de sculpter à la suédoise – Hannes Dahlrot et Henrik Francke – Editions de Saxe
    • Point forts :
      • Approche innovante de la sculpture (le « Slojd » scandinave) à la hache et au couteau principalement
      • Description détaillée des techniques utilisées
      • Nombreuses illustrations de grande qualité
      • Beaucoup de projets présentant une belle variété : certains utilitaires, d’autres plus artistiques
      • Style des réalisations moderne et inspirant.
      • Edition de grande qualité avec une couverture cartonnée rigide et une reliure solide de qualité.
    • Points faibles :
      • Quelques maladresses de traduction prêtant parfois à confusion

Si les livres en langue anglaise ne vous rebutent pas, je vous conseille vivement les deux références ci-dessous :

Chris Pye’s Woodcarving Course and Reference Manual – Chris Pye – Fox Chapel Publishing

C’est LE livre de référence quand on débute en sculpture ornementale. Chris Pye n’est pas seulement un maître sculpteur, c’est aussi un pédagogue hors pair. L’auteur se met vraiment à la place du débutant en adaptant l’environnement de travail et le choix des outils au départ pour faciliter l’accès à la sculpture en bas-relief pour tout un chacun. Tous les aspects techniques sont décrits en termes simples mais en détails et avec les exercices appropriés. C’est de loin le meilleur ouvrage sur la question.


Woodcraft : Master the Art of Green Woodworking – Barn The Spoon – DK Publishing

Un des meilleurs livres pour les débutants souhaitant se mettre à la sculpture du bois vert (à la hache et au couteau). Barn vous propose d’améliorer votre gestuelle et votre connaissance du matériau bois au fil de projets à finalité utilitaire mais créative. Il commence par les plus simples pour aborder progressivement des sculptures plus grosses, plus complexes et nécessitant plus d’outils. Avec en prime une initiation au tournage sur tour à perche traditionnel. Une vraie réussite avec une belle mise en image et des encarts sur des points techniques spécifiques. L’auteur, Barn The Spoon (Barnaby Carder), est une des grandes figures actuelles du renouveau du travail du bois vert au Royaume Uni.

Malheureusement, les livres ont un défaut majeur pour une pratique manuelle : il leur manque la fluidité du mouvement que seule une démonstration réelle ou une vidéo peut apporter. Il vous faudra donc généralement compléter vos livres avec un stage ou un cours en ligne.

Apprendre la sculpture avec un sculpteur/formateur

Une des meilleures manières pour apprendre la sculpture est d’être accompagné par un sculpteur plus expérimenté. Ce sculpteur devra idéalement être un expert dans son domaine. Je dis idéalement car ce n’est pas une nécessité absolue. Il faudra surtout qu’il ou elle soit bon(ne) pédagogue. Or l’expertise et la pédagogie sont deux choses bien distinctes.

Etant autodidacte, je n’ai jamais pris de stage de sculpture ornementale pour ma part. Je ne peux donc malheureusement pas vous conseiller des sculpteurs que je connais. Je vous mets ici des stages qui me semblent de qualité mais il en existe de nombreux autres très probablement. Alors n’hésitez pas à fouiner près de chez vous et sur la toile pour y trouver le stage de sculpture qui vous va.

Stages de sculpture ornementale (bas-relief) :

En matière de sculpture de bois vert à la hache et au couteau, voici les stages que vous pouvez trouvez dans différents coins de France :

A titre personnel, je vais bientôt réouvrir les stages de sculpture de bois vert (cuillères, bols…) que j’ai offert aux débutants pendant plusieurs années. Je vous donnerai plus de détails très prochainement ici.



Apprendre la sculpture avec des cours en ligne

Un excellent compromis au stage est un cours en ligne. Je me suis inscrit récemment à plusieurs d’entre eux et j’avoue que le format a une vraie valeur quand la pédagogie et l’expertise du sculpteur sont au rendez-vous.

N’ayant testé jusqu’ici que des cours de sculpteurs anglais réputés, je ne parlerai que de ceux-là :

Woodcarving Workshops :
Cours de Chris Pye, maître en sculpture ornementale
Vous apprendrez avec lui toutes les bases de la sculpture classique européenne, du bas-relief au ronde bosse en passant par le haut relief. Avec comme toujours dans cette discipline, une grande focalisation sur les fondamentaux de sculpture en bas-relief avant d’explorer d’autres pratiques.
Son approche est très pédagogique avec notamment beaucoup de détails sur la gestuelle et la connaissance de son outillage.

Prix (2022): Abonnement mensuel de 180€/mois ou 18€/mois


Spoonclub :
Barn est LE spécialiste de la cuillère sculptée au Royaume Uni.
Avec Spoonclub, il offre aux passionnés de travail du bois vert une librairie impressionnante de vidéos détaillant différents points techniques.
Beaucoup de vidéos sur la sculpture de cuillère bien sûr mais des tas d’autres projets en bois vert également : tabouret, chaise, outillage, affûtage, etc… Assez incontournable dans le domaine si on est à peu près à l’aise avec l’anglais.
Prix (2022):
– Abonnement de 72€/an ou 12€/mois pour l’ensemble du répertoire
– Paiement unique de 20€ pour l’accès « à vie » à une série de vidéos enseignant les bases de la sculpture de cuillère à la hache et au couteau.


Quels outils acheter quand on débute ?

Une des dernières étapes avant de véritablement se mettre à la sculpture est de bien choisir ses outils puis de les acheter.

Il y a quelques années quand j’ai commencé à sculpter, j’ignorais exactement quoi acheter et je me suis retrouvé à acheter des outils qui soit n’étaient pas de bonne qualité soit ne m’ont littéralement jamais servi. Un beau gâchis !

Pour vous éviter de faire la même chose, j’ai écrit plusieurs articles qui traitent de la question en détails du point de vue du débutant avec ce souci permanent d’acheter l’absolu minimum d’outils de qualité, au moins dans un premier temps. Je suis devenu un peu un minimaliste sur la question des outils car je me désole toujours de voir dans mon atelier si petit des outils dont je ne me sers jamais. Ses outils inutiles sont les pires car ils vous infligent la double peine de diminuer votre portefeuille tout en encombrant votre espace.

Pour des conseils sur le choix des couteaux de sculpture, je vous recommande la lecture de mon article « Couteau pour sculpter : lequel choisir quand on débute ? » où je vous dis tout sur les caractéristiques spécifiques des couteaux pour sculpter des figurines, des cuillères ou des décorations par entailles, les modèles à prendre quand on débute et les boutiques où vous les procurer.

Pour des conseils sur le choix des gouges, si c’est plutôt le style ornemental qui vous intéresse, je vous conseille mon article : « Choisir ses gouges quand on débute en sculpture bois ». Il répond à bon nombre de questions que se pose un débutant.